Confrérie des Mercenaires

De Caminelot Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Confrérie des Mercenaires
Image illustrative de l'article Confrérie des Mercenaires
Organisation de Caminelot
Dirigeant : Tenentes Actuels
Membres actuels :
Affiliation : Duché de Riveciel
Bâtiment Principal : Taverne de la Lame Salée


Présentation

Histoire

Les Débuts violents de la Confrérie

Bien qu’excellant sur l’eau, les Rivelis ne parvenaient pas à maîtriser entièrement les terres. Ainsi, des cargaisons de marchandises à destination de l’arrière-pays pouvaient être stoppées et dérobées par des groupes de brigands qui opéraient dans les montagnes et forêts environnantes du Duché. Devenus de réels ennemis pour le Duché, en s'en prenant à un convoi religieux et manquant de très peu à tuer la Petite Seppia de l'époque, il fallait trouver une solution rapide à ce problème.

De plus, le Duché commençant à bien évoluer, le Duc sentait que sa prospérité pouvait en faire jalouser plus d'un : il devenait urgent d'avoir de quoi riposter militairement. C’est pourquoi, en 1063, Vitto di Renzi, inquiet pour la prospérité économique de son Duché, décida de pactiser avec ces bandits sanguinaires. Il rattacha ce groupe de sauvageons à son Duché, tout en leur garantissant le maintien de leur liberté en échange d'une courte période de "savoir-vivre".

Ainsi, ce groupe combattra pour le Duché en temps de guerres et sera autonome en temps de paix. Ingénieusement, Vitto di Renzi venait d’assurer la défense de son Duché, tout en maintenant un essor économique remarquable. En 1074, Marcello di Sperio succéda à son père à la tête de ce groupe de combattants et décida de créer dans le prolongement des actions de son paternel, la Confrérie des Mercenaires. Cela marquera définitivement une certaine stabilité et une réelle organisation aux yeux du Duc, qui leur fit part de sa satisfaction.

La prospérité

Après quelques dizaines d'années d'installation, la Confrérie réussi l'impossible : trouver sa place au sein d'une population qui ne la haïssait plus. En effet, les rivelis sans en être amoureux trouvent leur présence rassurante et ne les voit plus comme des bandits sanguinaires.

Demeurant désormais dans la Taverne de la Lame Salée, ils s'occupent depuis l'intérieur de leurs contrats de mercenariat tout en étant dans l'esprit d'une vraie guilde guerrière : la boisson, la fraternité et la bagarre. Chacun peut venir poser sa requête ou collaborer directement après quelques pintes avec les mercenaires.

Le Duc ne se servant que très rarement d'eux, ils se sont séparés en deux corps: les miliciens et les mercenaires. Les premiers étant souvent affectés à la sécurité publique et la protection du Duc pendant que les autres s'occupent des tracas des particuliers.

Fonctionnement

Hiérarchie

Maître de Guilde

Les Tenentes

Les Mascalzone

Règlement

Le code des mercenaires est un ensemble de règles et de lois imposés par la Confrérie des Mercenaires. Ce code s’applique aussi bien en temps de guerre, lorsque la confrérie est soumise aux ordres directs du Duché, qu’en temps de paix. Il s’applique à tout membre de la confrérie et à toute personne sollicitant ses services.


  • Règle 1: Tout mercenaire lié à la Confrérie jure de servir avec fidélité, loyauté et honneur le Duc de Riveciel et ses légitimes successeurs. De ce fait, lorsque la situation l'oblige, il se consacre à eux de toutes ses forces, offrant, si cela est nécessaire, sa vie pour leur défense.
  • Règle 2: Toute personne adhérant à la Confrérie devra payer l'OURRA pour maintenir de façon effective son statut de mercenaire, ceci permettant de surcroit d’assurer la pérennité de la Confrérie et contribuer à son évolution.
  • Règle 3: Une personne payant l'OURRA est désormais liée à la Confrérie et ne devra en aucun cas exercer de viols, de pillages, de torture ou de meurtre gratuit à moins que cela soit explicitement demandé par l’employeur ET approuvé par la guilde.
  • Règle 4: Un mercenaire n’honorant pas sa partie du contrat sera soumis aux sanctions de la règle 6 à moins que les circonstances soient jugées exceptionnelles par la confrérie, auquel cas la confrérie s’engage à rembourser l’employeur.
  • Règle 5: Un employeur n’honorant pas sa partie du contrat fixé au préalable sera placé sur une liste d’exclusion rendue publique, assurant ainsi qu’aucun mercenaire ou même entreprise du Duché n’accepte à nouveau un contrat avec lui.
  • Règle 6: Un mercenaire qui bafoue les règles 2 et 3 se verra être rappelé à l’ordre et le cas échéant sera banni de la guilde définitivement.
  • Règle 7: La Confrérie des Mercenaires étant le corps d’élite de Riveciel, chaque mercenaire doit s’assurer d’avoir un équipement irréprochable et de maintenir cet état en toute circonstance. Pour se faire la Confrérie a des partenariats avec les meilleurs artisans de Solame reconnus et dont la réputation n'est plus à faire.
  • Règle 8: Un employeur nécessitant les services de la guilde n’aura aucun droit de regard sur le choix du ou des mercenaires exécutant le contrat. La confrérie se réservant le droit de disposer de ses membres comme elle le souhaite afin de préserver l’équité au sein de celle-ci.
  • Règle 9: La Confrérie ne prélèvera en aucun cas de taxes sur les gains engendrés par l’accomplissement d’un contrat. Cette somme revient pleinement aux mercenaires impliqués en revanche, ils doivent informer l'ordre de toutes les rentrées d’argent liées à leurs activités.

Contrats avec la Confrérie

Contrats Publics

Première série de contrats de la Confrérie, c'est la branche rattachée au Duché en ce que les mercenaires ont la casquette de Milicien. Ils sont une forme de garde ducale qui se trouve sur Castelloria en majorité mais qui peuvent patrouiller aussi dans la ville.

Leur employeur est donc le Duché directement, que ce soit le Duc ou le Chancelier. Ils ont un salaire fixe et n'ont finalement aucune autre mission que celle confiée par le contrat initial les liant au Duc.

Contrats Privés

Il existe plusieurs formes de contrats privés, ils vont de l'escorte armée au sauvetage d'une personne en passant par de l'intimidation et d'autres tâches moins propres. Un mercenaire peut ainsi être mandaté de protéger une personne pendant plusieurs années ou simplement pendant plusieurs jours.

Le Duché est au courant pour les tâches plus sombres de la guilde, les solis s'en donnent à cœur joie en privé mais en public s'en débectent. C'est ainsi qu'un assassin pris en flagrant délit avec témoins, sera mis à mort par les forces ducales.