Consul de Célidos

De Caminelot Wiki
Aller à : navigation, rechercher

Consul de Célidos

Origine du titre

Avant Archibald Vifbör et la création du Consulat, l'île de Célidos ne connut pas vraiment de mode de gouvernement. Aucune sources ou traces ne laissent à penser qu'une fonctionnement et des règles formelles n'ait été appliquées et que donc qu'une figure de chef ait été mise en place. On parle surtout d'une époque où le charisme et la force s'imposait comme légitimité au pouvoir. Ainsi, les populations dispersées sur l'île se reconnaissait dans un chef puis un autre mais sans appartenance à un modèle, sans liaison avec un pouvoir.

C'est avec la montée en puissance de groupes sociaux, de familles et donc de divergences d'idées que le besoin d'un pouvoir fort et concentré se fut sentir. Les hauts dignitaires de ces groupes eurent l'intelligence de fixer ensemble les termes de ce pouvoir et de se les partager plutôt que de guerroyer sans but pour au final régner sur une terre de cadavres. Le chef de famille des Vifbör, Archibald, pris l’initiative de réunir ces familles afin de discuter et établir ensemble la façon de diriger.

On dit que la première réunion qui regroupa les sept familles initiales fut si agitée et dura si longtemps qu'au clair de lune elles discutaient encore. C'est de cette nuit que naquit le conseil lunaire qui réunirait donc les familles les plus honorables de l'île afin de débattre et diriger ensemble. Il fut aussi décider durant ces réunions que se succéderait à la tête du conseil un membre élu et choisi, le consul. Il aurait pour tâche de faire régner l'ordre et d'assurer l'avenir de Célidos de par la représentation des sept familles.

Election

L'élection du Consul de Célidos s'établit tous les dix ans, elle a lieu dans la "Lunaison" et chaque famille de Célidos y participe. Lorsque le précédent Consul rend ses pouvoirs au Conseil lunaire, ceux souhaitant être élus Consul se présente, chaque famille ne pouvant désigner qu'un seul membre. Les candidats ont un mois avant la première élection pour débattre, convaincre et se forger une réputation. Un mois jour pour jour après la fin du consulat précédent, un premier vote est organisé, chaque famille possède une voix qu'elle choisit de donner à un des prétendants. Si une famille ne parvient pas à se mettre en accord sur un vote, ce dernier est compté comme nul.

Afin de remporter l'élection et le consulat, un des candidats doit enregistrer trois quart des voix. Aujourd'hui, les familles membres du conseil lunaire étant au nombre de treize, neuf voix sur treize sont nécessaires. Si aucun des candidats ne remporte les voix requises lors de la première élection, une seconde est mise en place au bout de trois jours. Ce schéma est répété jusqu'à ce qu'un nouveau consul soit désigné. De ce fait, certaines élections peuvent traîner en longueur et il n'est pas rare que Célidos soit privé de consul pour un certain moment.

Si le consul désigné vient à perdre la vie ou être en incapacité d'assurer ses fonctions avant le terme de son mandat, un membre de sa famille désigné au sein de celle ci prend sa place. Ainsi, les dix années de consulat ne sont pas rompues et aucune élection n'intervient avant la fin de ces dernières.

Historique des élections

806 : Premier Consul - Archibald Vifbör

816 : Réélection d'Archibald Vifbör (mort en 822)

826 : Informations non disponibles

836 : Élection d' Yvar Mornshad

847 : Réélection d' Yvar Mornshad

851 : Coup d'Etat d'Yvar qui prend le titre de Roi sous le nom d'Yvar le Rouge.

863 : Assassinat d' Yvar le Rouge et remise en place du Consulat.

864 : Election d'Edric Duplessis

874 : Informations non disponibles

884 : Élection de Balthazar Ophasion

894 : Réélection de Balthazar Ophasion

905 : Réélection de Balthazar Ophasion (meurt en 908, son frère prend le titre)

915 : Informations non disponibles

925 : Élection Halphonse de Jhaag

935 : Élection Victor Duplessis

946 : Réélection de Victor Duplessis

956 : Informations non disponibles

966 : Informations non disponibles

976 : Élection de Talanh de Strauss

Fonction et pouvoirs

Pouvoirs militaires

Le Consul de Célidos est le chef des armées, il a tout pouvoir sur les décisions militaires ainsi que la diplomatie. Il est celui qui nomme le général des armées de Célidos à qui il délègue donc l'organisation et le commandement des troupes. De ce fait, les navires de Célidos sont également sous son contrôle et il est en droit de les réquisitionner en cas de besoin.

Pouvoirs de justice

Le Consul assure le bon fonctionnement de la justice sur Célidos. Ainsi, il est en charge de la nominations des juges de l'île qui sont chargés de traités les différentes affaires. Pour autant, le consul est autorisé à faire justice soit même s'il le désire. Il a donc le pouvoir de condamnation, de grâce mais aussi de mise à mort.

En cas de procès contre un membre d'une des familles nobles de Célidos, c'est le Consul ainsi que quatre autres membres qu'il aura choisi qui procéderons au jugement.

Promulgation des lois

Les propositions ou débats autour d'une loi ainsi que son vote se font à l'intérieur de la Lunaison. S'y regroupe le Consul ainsi qu'un membre de chaque famille, désigné pour faire partie du conseil. Si le consul ou un membre du conseil lunaire propose une loi, elle ne peut être adopté qui si elle obtient la majorité des voix. Aujourd'hui, le conseil lunaire est composé du Consul et de 12 membres issus des familles nobles. Sept voix sur treize sont donc nécessaire pour faire passer une loi.