Flora di Renzi

De Caminelot Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Flora di Renzi
Image illustrative de l'article Flora di Renzi
BIOGRAPHIE
Titre : Duchesse de Riveciel
Surnom : L'Impitoyable
Naissance : Vers 1038
Décès : Été 1089
Alignement : Inconnu
Taille : 1 mètre 85
Poids : 57 kg
Famille : Vitto di Renzi (père)
Elena di Renzi (mère)
Fernando di Renzi(frère)
Lucío di Renzi (descendant)
Francesco di Renzi (descendant)
SITUATION DU PERSONNAGE
Faction : Riveciel
Organisation : Famille di Renzi
Lieu de vie : Château Ducal
Religion : Ensoleggiato Marini
Métier : Peintre
PASSÉ DU PERSONNAGE
RESPONSABLE DU PNJ
Identité : Inconnu


Histoire

L'arrivée d'une Duchesse

Flora est l'aînée de Vitto di Renzi et de son épouse Elena da Pierini, très tôt portée dans les livres et fanatique des cours de politique de son père, Flora était née duchesse. Si, contrairement à nos visions masculines du pouvoir, la Duchesse serait imaginée comme frêle, douce et gentille ce n'était clairement pas le cas de Flora di Renzi.

Élevée dans une famille du pouvoir où l'ambition est dans le sang, elle ne se laissait pas faire face à ses frères et sœurs. Elle s'intéressa à l'escrime, se rapprocha du Maître de la Confrérie des mercenaires pour apprendre la stratégie militaire et s'assurer de sa fidélité. Tout ceci alors qu'elle n'était qu'âgée d'une dizaine d'années. Elle était contrairement à ses camarades de l'Académie très mature.

Prise de position radicale

Arriva la mort de son père en 1057, prête pour la suite et en séchant ses larmes : devint la Duchesse de Riveciel. Elle se caractérisa par la continuité d'avec son père, elle était très manipulatrice et aimait avoir le pouvoir sur tout. Elle dompta la Petite Seppia de l'époque qui commençait à vouloir prendre le pas sur les autres guildes et la Duchesse. En la menaçant et la bousculant, elle rentra dans le pas.

Par la suite, elle fut victime d'une tentative de putsch par le même Maître de guilde qui lui avait enseigné les secrets de la stratégie militaire, cependant par sa nature suspicieuse et dominatrice elle suspectait déjà la trahison de ce-dernier et donc s'y prépara. Elle avait engagé des mercenaires célidis pour sa garde rapprochée et avait fait empoisonné les tonneaux de vin privés du Maître. Il mourut avec ses fidèles conspirateurs, les quelques Mascalzones assez fous pour continuer le dessein firent exterminés dans la cour du Château par les autres mercenaires.

Disparition

Après une vingtaine d'années au pouvoir, éclata la grande épidémie de peste. La seule guerre à laquelle elle n'était pas préparée lui est arrivée comme la pluie après une journée ensoleillée. Elle essaya tant bien que mal de contenir l'épidémie en envoyant les morts sur Malatera et en essayant de développer la médecine en subventionnant l'Académie pour. Cependant, les résultats n'étaient pas au rendez-vous.

Au bout d'un moment, les morts ne s'amassaient plus puisque la population a fondu. La peste commençait à disparaître et alors que tout commençait à se calmer, l'amour de jeunesse de la Duchesse mourut de cette-dernière, amour de jeunesse avec lequel elle s'était marié en secret. Dépassée par les évènements, devant la mort de tant de rivelis et la perte de son âme sœur, Flora avait l'impression d'un énorme fiasco et se donna la mort.