Hector Skälen

De Caminelot Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Hector Skälen
Fragment du tableau familiale des Skälen
Fragment du tableau familiale des Skälen
BIOGRAPHIE
Titre : Baron de Valbrume
Surnom : Le Roc
Naissance : Juin de l'an 1188
Alignement : Loyal Neutre
Taille : 6,8 pieds de haut
Poids : 310 livres
Famille : Rodrik Skälen (père)
Mathilde Skälen (mère)
Galfred Skälen (frère)
Elena Skälen (femme)
Rodrik Skälen (fils)
Yalda Skälen (fille)
Hector Skälen (fils)
SITUATION DU PERSONNAGE
Faction : Valbrume
Organisation : Barons de Valbrume
Lieu de vie : Stagenhärd
Religion : Culte du Maître
PASSE DU PERSONNAGE
IRL
Identité : Mr_Topinambour


Présentation

Hector Skälen est Baron de Valbrume et garant de ce territoire depuis l'année 1223. Second fils d'une haute famille noble, il se destine tout d'abord à la voie militaire qu'il suit pendant près de dix années. Ses capacités physiques et son habilité à commander en font un leader incontestable ce qui le mène à prendre plusieurs fois la tête des troupes de Valbrume. Son règne se caractérise d'ailleurs par des actions importantes afin de remobiliser les armées ainsi qu'assurer un contrôle total sur son territoire. Hector Skälen est un homme d'action qui, à l'inverse de nombre de ces prédécesseurs, n'est pas réticent à l'idée de s'immiscer dans la politique des différents continents. Cela s'exprime aussi d'un point de vue commercial car c'est sous son règne que les échanges ont repris de l'importance au point de retrouver un niveau semblable à celui qui précéda la grande maladie. Le Baron est aussi un homme très pieux qui fait parallèlement en sorte d'assurer l'essor du Culte du Maître notamment par l'octroi d'importants pouvoirs aux religieux qui composent son entourage.

Hector Skälen

Famille Skälen

Les Skälen font partie des plus anciennes familles du continent bruméen et sont de fait au premier rang de la noblesse. Originaire de la région de Tertrebois, au Nord de l'île, ses premiers membres firent partis du Clan Rougefeuille, ennemi juré de celui de Valbrume. Le fief de la famille est à cette époque situé au cœur du bois de Roncenoire et se compose en grande partie d'un camp fortifiée regroupant quelques centaines de sujets. Désormais transformé en forteresse du nom de Chênecombe, ce dernier se trouve toujours au milieu de la forêt et fait parti des architectures les plus imposantes de la Baronnie. Cette position permet dès les débuts une quasi autonomie à la famille qui joui de la chasse et des ressources forestières qui l'entoure. Les Skälen s'allient rapidement aux autres familles regroupées dans le Nord, et notamment par mariage aux Marbros, ce qui permet la création du Clan Rougefeuille. A la suite de la Guerre des Clans, la famille fait partie du camp des perdants mais elle accepte de reconnaître les pouvoirs ainsi que la légitimité du nouveau Baron qui la gracie et l'élève au rang de noble. Depuis, elle fait parti des plus puissantes et influentes maisonnées de Valbrume notamment dans le Nord mais également dans le reste de l'île à la suite de l'élection d'un de ses membres, Hector Skälen, au titre suprême de Baron.

Histoire

Naissance & enfance

Hector est mis au monde au mois de Juin 1188 lors d'une journée particulièrement pluvieuse qui fit sortir de son lit la rivière de Mornesaule. Alors que ses premiers cris résonnent parmi les voûtes de Chênecombe, fief ancestral des Skälen, les terres alentours sont inondées et la région de Tertrebois se voit privée de récoltes. Les prêtres y voient une vision et prophétise à l'enfant un grand avenir. Pour ces derniers, les provisions perdues lors du déluge ne représenterait qu'une compensation, offerte au Maître, en échange du don de la vie qu'il octroyait à Hector. Si cette croyance autour de l'avenir de l'enfant se répand dans le territoire, elle ne fait que peu de bruit et Hector lui même n'y porte que peu d’intérêt. En revanche, cet épisode à pour effet de revaloriser la famille Skälen auprès des autres nobles, ayant toujours gardé une certaine défiance vis à vis des Bruméens du Nord.

Hector est donc élevé en grande partie par sa mère dans l'enceinte du château familial mais bénéficie aussi de la présence de son père et de son frère qui lui enseignent notamment les arts du combat ou de la cavalerie. De fait, le jeune garçon montre rapidement son intérêt pour ces pratiques au point de délaisser certaines autres compétences. Sa mère, qui rêva longtemps de voir son second fils rentrer au service du Maître et de la Foi, pu se consoler du choix de ce dernier pour la vie militaire de par le fait qu'il garda une grande piété dans ses actions. Déjà très jeune, Hector n'oubliait jamais de rendre grâce à son créateur et plaçait la religion au cœur de tout ce qu'il entreprenait.

Peu après ses huit années, lors d'une journée d'intense chaleur, Hector s'entraîne au combat face à de jeunes adversaires, lattes de bois en main. L'air étouffant pousse les enfants à cesser leur activité pour se rafraîchir au lac du château, ombragé d'un orme massif. Alors qu'Hector plonge dans les eaux froides son corps est pris de courbatures qui l'empêche de remonter à la surface, le livrant rapidement à une noyade douloureuse. Ce n'est que grâce à l'intervention de son frère Galfred, qui le ramène à la surface et lui fait recracher l'eau avalée, que le jeune enfant est sauvé. Cet événement affecte profondément Hector qui depuis marque une méfiance vis à vis des environnements aquatiques et notamment de la navigation.

Premiers pas

A l'aube de ses 14 ans, Hector prépare son départ pour la capitale Stagenhard. Il s'y rend avec son père, appelé à représenter sa famille auprès du Baron et des autres nobles. Poursuivant ses désirs de gloire et de combat, le jeune Skalen s'entraîne régulièrement avec son maître d'arme et ami, Mathis, qui les a accompagné en la cité. Hector se forge progressivement une solide réputation de guerrier et entend bien rejoindre le plus rapidement les rangs des armées bruméennes. Pour autant, le temps passé à Stagenhard lui permet également d'améliorer son savoir ainsi que plus particulièrement, sa piété. Il découvre des rites et des pratiques liées au Culte plus précises qu'elles ne sont enseignées dans le Nord, et il s'adonne régulièrement à la prière et aux cérémonies qui prennent place dans le grand temple.