Vitto di Renzi

De Caminelot Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Vitto di Renzi
Image illustrative de l'article Vitto di Renzi
BIOGRAPHIE
Titre : Duc de Riveciel
Surnom : Le Chiffre
Naissance : Vers 990
Décès : Août 1057
Alignement : Inconnu
Taille : 2 mètres 10
Poids : 120 kg
Famille : Elena di Renzi (épouse)
Flora di Renzi (fille ainée)
Fernando di Renzi (fils)
Lucío di Renzi (descendant)
Francesco di Renzi (descendant)
SITUATION DU PERSONNAGE
Faction : Riveciel
Organisation : Famille di Renzi
Lieu de vie : Maison Familiale des di Renzi
Religion : Inconnue
Métier : Commerçant
PASSÉ DU PERSONNAGE
RESPONSABLE DU PNJ
Identité : Inconnu


Histoire

Naissance d'un Duc

Vitto naquit dans le courant des années 990 au sein du bateau familial d'affaires des di Renzi. C'est durant un trajet commercial de Célidos vers le petit comptoir commercial de Riveciel. Le patriarche de la famille voyait en ce petit lieu d'affaires une opportunité qui mènerait sa famille à la prospérité. Il rassembla alors l'intégralité de ses ressources, prit son bateau et emporta sa famille vers son projet rocambolesque.

Arrivé sur Riveciel après quelques mois de trajet, Vitto n'était encore qu'un nourrisson mais son père avait déjà des projets pour lui. Les années passèrent et son père lui transmis l'intégralité de ses connaissances commerciales et se paya les services d'autres pédagogues pour en faire un commerçant hors-pair. Arrivé à l'âge adulte, son père ayant quitté le monde de vivants depuis quelques mois : Vitto était devenu le patriarche de la famille à un âge où les responsabilités ne sont pas aisées à prendre. Cependant, il n'avait pas le choix s'il voulait mettre à l’œuvre ses connaissances.

L'Essor de Riveciel

C'est ainsi qu'à la vingtaine, Vitto était devenu chef de famille et avait pris les affaires familiales en main. Son père ayant réussi à faire progresser de manière drastique la famille, il était désormais chef de l'une des deux plus grandes familles de Riveciel à côté d'Augusto da Pierini, marchand plus vieux et plus expérimenté.

Profitant du massacre des familles moins aisées mais rivales, il se livra à une guerre plus fine et stratégique avec son rival Augusto. Il torpilla son marché de prix moins chers, empoisonna ses revendeurs, engagea des mercenaires pour renverser les étals. Cependant, rien de bien violent ni de mesquin. Augusto quant à lui n'avait pas la même mentalité, il tenta une nuit d'assassiner la jeune sœur de Vitto : c'était une déclaration de guerre ouverte.

Cependant, curieux coup du destin que fut la disparition de l'Atlantide navire principal des da Pierini sombrant avec leurs principales richesses et les deux ainés d'Augusto. Les da Pierini étaient fortement affaiblis et les héritiers disparus. Vitto voyant là l'occasion du siècle, se maria avec la fille d'Augusto, Elena, jeune fille magnifique et intelligente mais surtout : seule héritière des da Pierini.

Le Duché

Vitto et Elena firent bon usage des liens du mariage, Augusto étant mort depuis quelques temps, les enfants di Renzi sont désormais propriétaires des fortunes de leur père et leur mère. Ils sont désormais seuls maîtres de Riveciel et leur père fonda ainsi le Duché.

Les premières années furent les plus productives, les nombreuses guildes se formèrent sous la houppe de Vitto et les conflits internes s'amenuisèrent de façon drastique. Vitto avait réussi le dessein prévu par son père : il était devenu le plus grand et le plus riche marchand de Riveciel. Il était surtout son maître.

Fin de vie

Vitto vécut sa vie de manière intense et surtout de manière politique, il n'était pas forcément l'Homme le plus chaleureux mais sa descendance réussit à s'imposer jusqu'à aujourd'hui avec son lointain descendant Francesco di Renzi. Sa première fille devenue Duchesse à son tour, Flora di Renzi dû à son tour faire face à un péril plus grand qu'une famille rivale.

Comme à l'image de son père, Vitto voulu faire de ses enfants de véritables dignitaires du Duché en les formant autant que faire se peut à faire face à toutes les situations. Il mourut dans son sommeil après avoir souffert d'une violente cirrhose qui commençait à le ronger peu à peu.